Matinées de formation à Cour-Sur-Heure

Matinées de formation « Bruno Delavie »

Par Béatrice Piérard-Capelle

Que sont et comment sont nées ces matinées de formation ?

Pour en parler, il convient tout d’abord de parler de celui qui les a initiées, le dominicain Bruno Delavie, bien connu de l’ACi où il fut actif, « Bruno » pour tout le monde.

Né en 1925, orphelin à 15 ans – seul rescapé du bombardement qui emportera ses parents – Bruno se retrouve en pension durant la guerre 40-45, marqué par le drame qu’il vient de vivre, mais en même temps convaincu que s’il est sorti vivant du bombardement, « c’est qu’il avait quelque chose à faire de sa vie ! ». L’accueil chaleureux dans la famille d’un de ses camarades de classe, les jours de congés, lui permet de surmonter le vide affectif et de réussir ses humanités. Très jeune, il comprend à quel point l’écoute et l’accueil sont importants dans la vie de l’être humain.

Entré chez les dominicains, en 1945, il est ordonné prêtre en 1952 et son parcours varié et parfois difficile va le conforter dans la perception du caractère particulièrement humain de l’évangile et de la liberté avec laquelle Jésus manifeste sa compassion à ceux qui souffrent. Le travail paroissial qu’il fait avec Jacques Valéry, « ce prêtre prophète qui portait en lui une expérience de libération et d’ouverture », est une embellie dans le ministère de Bruno : « Son cœur s’élargit, son écoute est de plus en plus bienveillante et son accueil inconditionnel ».

Dès lors, il s’attelle à préparer des chemins de liberté. Il suscite en l’homme la prise de responsabilités pour œuvrer à un monde plus humain. Il demeure à l’écoute des gens, croyants ou non, et, au travers de lectures et du partage de celles-ci, il reste attentif à l’évolution de la pensée moderne et de la théologie développée dans les décrets de Vatican II (Lumen gentium), non sans avoir à se battre contre certains courants (hiérarchiques) conservateurs ! La préoccupation constante de Bruno est et restera jusqu’à sa mort « la formation théologique et humaine des membres [des communautés de laïcs au service desquelles il est] pour leur permettre de se prendre en charge, d’assumer des responsabilités au sein même de l’assemblée chrétienne et de suppléer au manque de prêtres ».

C’est ainsi que sont nées, à Cour-sur-Heure, les « Matinées de formation », il y a plus de quinze ans maintenant. Accueillant toutes les personnes intéressées, croyantes ou non mais ouvertes à la parole de l’évangile vivant, ces conférences-débats, animées par des gens de terrain, visent à mettre en lien cette parole avec des situations concrètes vécues aujourd’hui. Bref, son vœu le plus cher est que nous soyons des vivants libres, responsables et ouverts.

A la demande de participants réguliers à ces conférences, Bruno a veillé à ce qu’une équipe soit mise sur pied pour prendre la relève, le jour où la maladie l’empêcherait, afin que ces matinées de formation perdurent. Cette équipe a préparé le programme 2018-2019 dans ce même esprit que Bruno nous a insufflé et sous sa « veillance », programme qu’il a pu encore commenter et approuver une semaine avant de mourir… L’équipe a alors décidé de lui donner son nom.

L'agenda de ces matinées de formation vous est donné ci-après, ainsi que sur notre site Internet, via ce lien: http://www.aci-org.net/drupal/node/838

Archive: 
Pas archivé