Vie ACi

Une escapade littéraire à Wavreumont…

Par Marie-Pierre JADIN

Mais qu'est-ce que c'est, au fond, une escapade littéraire ?

Ce sont les échanges informels durant les pauses, les repas, les fins de soirées : c'est Christine qui nous parle d'un manteau acheté sur coup de tête il y a quelques années ; c'est Jean-François et Denise qui nous parlent d'Haïti ; c'est Geneviève qui a fait un voyage en Amérique latine, pour rejoindre sa fille, et Jacqueline et Georges, qui font des allers et retours réguliers en Angleterre, où habitent leurs enfants. C'est Anne et l'autre Geneviève qui évoquent les transhumances des moutons dans le Lot.

Ce sont ces échanges informels qui font que d'une année à l'autre, on a l'impression de s'être quittés la veille. Qui font que les « nouveaux » arrivants se sentent d'emblée en terrain connu parmi les habitués.

Ce sont évidemment les échanges autour des livres, que ceux-ci soient proposés par les organisateurs ou suggérés par les participants.

C'est le thème exploité, non pas comme un gisement de pétrole que l'on quitterait en le laissant exsangue, mais comme on peut exploiter une idée, en l'enrichissant des apports de chacun.

Une escapade littéraire à Wavreumont, c'est tout cela et bien plus encore.

C'est ce qui fait que lorsqu'on rentre chez soi le dimanche soir, lorsqu'on a quitté les vastes paysages du pays de Stavelot pour retourner à notre vie de citadins, notre horizon nous paraît vaste lui aussi, et grande notre capacité d'évasion, fortes nos ailes, car toujours les livres nous emportent au-delà de nous.

Archive: 
Pas archivé