Ce que nous avons envie de transmettre

Un questionnement s’impose aujourd’hui sur le pouvoir des laïcs dans l’Eglise et le sens des sacrements. (Equipe 201 – Soignies)

Si une communauté est minorisée, opprimée, elle doit elle-même prendre son destin en mains ; « on » ne lui donnera pas de droits, elle doit les prendre… de préférence par des voies légales, bien sûr ! (Equipe 201 – Soignies)

A propos de notre fin de vie : Abordons sereinement ce passage - Soyons digne et vivons pleinement chaque instant - Soyons à l’écoute et accompagnons ceux qui nous quittent - Jésus, en mourant, nous transmet la Vie. (Equipe 604 – Mons)

La générosité, la solidarité proche nous est plus accessible et plus réalisable. Beaucoup d’aides récoltées pour les grandes causes n’arrivent pas là où les besoins se font sentir. Cela nous fait mal, nous déçoit et nous décourage. Mais restons optimistes. (Equipe 505 – Arlon)

Evitons les images négatives au sujet des migrations : cherchons à comprendre pourquoi ils fuient leur pays d’origine et prenons conscience de la difficulté de s’intégrer dans un pays pas toujours accueillant. (Equipe 434 – Jemeppe-sur-Meuse)

Un petit coup de fil, une visite à quelqu’un de découragé peuvent lui rendre le moral, le remettre sur pied et quand la personne nous dit le bien que cela lui a fait, c’est génial, ça nous donne le courage de continuer. (Equipe 952 – Beaumont)

Archive: 
Archivé