Echos d'une équipe

Lettre ouverte de l'équipe 146

Chers Amis,

Au cours de notre réunion de l’ACi du 15 décembre, nous avons décidé en équipe de vous envoyer quelques questions que nous vous demandons de répercuter, si vous le jugez bon, auprès des autorités de l’Eglise, comme vous le demandez dans l’article à la page 21 des « Notes de Travail » de novembre 2011 intitulé « Qui êtes-vous, Marcel Gravet ? ».

  1. Pourquoi continuer à limiter la prêtrise à des hommes non mariés ? Ne pourrait-on la confier à des hommes mariés qui s’y sentent appelés et prêts à s’y donner avec le meilleur d’eux-mêmes ?
  2. Pourquoi ne pas accueillir plus chaleureusement les divorcés remariés ? Par exemple, pourquoi ne pas les inviter à participer totalement à l’eucharistie en y communiant, alors que les prêtres rendus à l’état laïc peuvent accéder à tous les sacrements sans problème ?
  3. Nous ne comprenons pas pourquoi l’Eglise prend des positions si tranchées, notamment par rapport à certaines situations telles que récemment, au sujet des directeurs d’école, des professeurs de religion divorcés ? 

A quand une Eglise ouverte où on respire et où les chrétiens peuvent s’exprimer librement ?

Equipe 146 Montjoie Bruxelles, 10 février 2012

Archive: 
Archivé