ACTU D'EGLISE

Rivespérance novembre 2012 (3e partie)

Par Jean-François BLEROT

Voici la suite de mes notes que je voudrais partager avec vous afin que vous ayez envie d’accéder au site de Rivespérance http://www.rivesperance.be/ pour lire in extenso les documents et écouter les conférences.

Quel modèle économique pour demain ?

Conférence donnée par Ph. Dembour, le père E. Erk et Axelle Fischer (Justice et Paix)

  • Ph. Dembour
  1. Les désirs de l’homme sont infinis, or nous prenons conscience de la finitude de l’être, de la planète. Ces finitudes provoquent des tensions et un affrontement dans le cadre de la globalisation.
  2. A quel niveau faut-il organiser l’économie ? Au niveau européen. 
  3. Avant, toutes nos activités étaient basées sur « l’économie du salut », aujourd’hui c’est le salut dans l’économie.
  4. Le capitalisme nous déçoit, car peu deviennent riches. C’est une menace pour notre démocratie et notre structure sociale, car l’homme devient de plus en plus cupide.
  5. Devons-nous tout miser sur la réussite économique ?  Nous devons changer de style de vie.  Lire L’abondance frugale de Jean-Baptiste de Foucauld.
    La spiritualité chrétienne est cohérente avec cette démarche (voir Luc 12, 22, s’abandonner à la Providence, Mathieu 25 « ce que tu as fait aux plus petits »).
  6. L’Europe doit évoluer vers l’Europe Solidaire et devenir une « Economie Sociale de Marché ».  Elle doit se donner de grands défis.

 

  • Père Edouard Erk.  Il préconise la méthode du Voir – Juger – Agir.
  1. VOIR : l’économie est passée d’un système de production à un système financier (la finance domine le monde).  Les entreprises recherchent à maximiser le profit à court terme.
    Ceci a comme conséquences : une plus grande prise de risque, un manque d’éthique et le burn out du personnel.
  2. JUGER : l’homme a été créé à l’image de Dieu et doit réaliser le Royaume de Dieu.
    Le quotient intellectuel est remplacé par l’émotif, or il faudrait promouvoir un quotient spirituel (être utile pour les autres) et le respect des valeurs.
    Quelles sont les quatre valeurs essentielles à transmettre aux générations : l’honnêteté, le respect de l’autre, le sens de l’effort et de la responsabilité, la solidarité.
    Quels sont les 5 objectifs pour une entreprise (les 5 E) ? :
    1. L’Economie, profit
    2. L’Environnement
    3. L’Employé
    4. L’Engagement
    5. L’Ethique
  3. AGIR :
    1. Accepter la liberté de l’entrepreneur de fixer ses objectifs tout en préservant l’intérêt collectif
    2. L’entreprise à « profit tempéré » pour rémunérer correctement le capital à risque (taux sans risque + 5%).
    3. Ne pas oublier, au sein de l’entreprise, qu’on est chrétien
    4. Servir et pas se servir.
       
  • Axelle Fischer
    1. Voir : nos sociétés sont en crise depuis 40 ans.  De crises locales, nous sommes passés à des crises globales.  Mais la réponse des spécialistes et politiques c’est l’austérité alors, ce sont les plus petits et les démunis qui en pâtissent.
    2. Juger : Popularum Progressio
    3. Agir : Passer d’un monde de concurrence à un monde de participation.  Le politique doit faire des choix moraux.
       

Attention à la CUPIDITE (= recherche immodérée du gain) (niveau économique).

Quatre grands niveaux :
 

SPIRITUEL

PHILOSOPHIQUE

POLITIQUE

ECONOMIQUE

 

Veiller à ne pas privilégier le niveau économique au détriment des 3 autres niveaux.  Tous les niveaux sont indispensables et ce, dans un ordre préférentiel.

Lecture recommandée : Le temps des crises, de Michel Serres

Archive: 
Archivé

Thématique: